Le guide pour tout savoir sur l’autonomie des trottinettes électriques

L'autonomie des trottinettes électriques

Si vous envisagez l’achat d’une trottinette électrique, vous vous êtes probablement déjà posé cette question : combien de kilomètres allez-vous pouvoir parcourir (par jour) avec votre nouveau bolide, et pendant combien de temps ? Grâce à ce guide, vous allez tout savoir sur l’autonomie des trottinettes électriques, sur les facteurs qui l’influencent, et sur les meilleures trottinettes à considérer.

Quelle est l’autonomie et la distance moyenne d’une trottinette électrique ?

Selon les modèles que l’on trouve actuellement sur le marché, en moyenne, l’autonomie d’une trottinette électrique est de 10 à 40 km. Sachant que la vitesse maximale autorisée pour les véhicules électriques en zone urbaine est de 25 km/h (vitesse à laquelle sont bridés la plupart des modèles), cela veut dire grosso modo que vous pourrez rouler à pleine vitesse entre 25 minutes et 1 h 40 en moyenne, sans devoir recharger la batterie.

À titre d’exemple, voici une comparaison de quelques trottinettes électriques selon leur autonomie et leur vitesse annoncées :

ModèlesAutonomie max.Vitesse max.
4Flex20 km20 km/h
WegoBoard Suprem 3.030 km25 km/h (bridée loi mobilité)
Barooder 2 Pro40 à 70 km25 km/h (bridée loi mobilité)
Runway Plus35 à 70 km25 km/h (bridée loi mobilité)
Dualtron Thunder100 km85 km/h (25 km/h bridée loi mobilité)

Mais comme vous le verrez dans cet article, l’autonomie et la distance auxquelles vous pouvez vous attendre ne suivent pas forcément toujours ce qui est annoncé. Au-delà de la différence entre les modèles que l’on peut trouver sur le marché, l’autonomie de votre trottinette peut dépendre de nombreux facteurs.

retour au menu ↑

Quels facteurs influencent l’autonomie d’une trottinette électrique ?

Pour savoir quelle distance et combien de temps vous allez pouvoir rouler sans devoir recharger la batterie, 5 facteurs principaux sont à prendre en considération :

  • La batterie de la trottinette électrique
  • La manière de conduire
  • Le poids
  • La route
  • Les conditions météorologiques
Autonomie des trottinettes électriques : batterie
Le type de batterie est le premier facteur qui influence l’autonomie de la trottinette électrique.
retour au menu ↑

La batterie et l’autonomie

Sans grande surprise, la batterie de votre trottinette électrique en elle-même est l’un des facteurs les plus importants quand il s’agit de son autonomie. Tous les véhicules électriques n’ont donc pas la même autonomie, principalement parce qu’ils n’ont pas le même type de batterie.

Actuellement, les plus répandues sont les batteries lithium-ion, qui sont beaucoup plus légères que les batteries au plomb et permettent donc une meilleure autonomie. Le top du top, ce sont les batteries Lifepo4, les plus performantes du marché actuellement – mais aussi plus chères. Nous conseillons donc de se tourner au minimum vers une batterie lithium, de marque LG ou Samsung, pour le meilleur rapport qualité-prix en matière d’autonomie.

Si vous voulez en savoir plus sur ce sujet, consultez notre article sur les différents types de batteries pour trottinettes électriques.

retour au menu ↑

Le style de conduite et l’autonomie

Le principe de base, c’est évidemment que plus vous conduisez vite, plus vous consommez de batterie. La plupart des trottinettes électriques vous permettent d’atteindre une vitesse maximale de 25 km/h ; la conduite à cette vitesse vous fait perdre en moyenne entre 20 et 30 % de gamme de puissance. De plus, une conduite plus agressive, avec des accélérations et des freinages brusques, peuvent fortement diminuer l’autonomie de votre batterie.

retour au menu ↑

Le poids et l’autonomie

Plus le poids que doit transporter la trottinette électrique est élevé, plus sa batterie sera sollicitée. Au-delà du poids de sa batterie, celui de son utilisateur peut également influencer son autonomie. Une trottinette électrique est conçue en moyenne pour transporter un individu de poids compris entre 75 et 100 kg ; l’autonomie variera donc en fonction de celui-ci.

De manière générale, quand le poids de l’utilisateur dépasse les 75 kg, il est recommandé de considérer que l’autonomie réelle de la trottinette électrique correspond à environ 80 % de l’autonomie annoncée, histoire d’éviter les mauvaises surprises et de tomber en panne en cours de route. À noter que ce conseil est valable quel que soit le modèle que vous choisissez.

retour au menu ↑

La route et l’autonomie

L’état de la route que vous empruntez en trottinette électrique peut également avoir une influence sur son autonomie. S’il y a beaucoup de bosses, de dénivelé ou si la route est endommagée, cela peut avoir un impact assez conséquent sur la batterie de votre engin : vous pouvez perdre jusqu’à 60 % de gamme de puissance.

La surface idéale pour conduire votre trottinette électrique est donc une route lisse et plate. Selon les modèles, certaines trottinettes peuvent monter des côtes d’un angle d’une dizaine à une quinzaine de degrés ; n’hésitez pas à vérifier le manuel d’utilisation avant de vous aventurer sur des routes avec un fort dénivelé, au risque d’endommager le moteur ou la batterie.

retour au menu ↑

La météo et l’autonomie

La température n’est pas un facteur direct de perte d’autonomie, mais elle peut tout de même affecter la batterie. Conduire par temps froid peut vous faire perdre jusqu’à 50 % de gamme de puissance, parce qu’une batterie froide peut ne pas être capable de produire l’énergie requise par le moteur. De manière générale, les batteries lithium-ion sont optimales avec une température d’environ 23 °C. Enfin, gardez en tête que conduire avec le vent de face peut également diminuer l’autonomie de votre trottinette électrique.

retour au menu ↑

Comment augmenter l’autonomie d’une trottinette électrique ?

Plusieurs astuces permettent d’économiser la batterie de sa trottinette électrique.

En sachant que l’autonomie de votre trottinette peut être influencée par les différents facteurs cités ci-dessus, vous pouvez faire en sorte d’économiser de l’énergie pour soulager sa batterie et ainsi gagner de précieuses minutes de conduite. Les manières d’augmenter l’autonomie de votre véhicule électrique sont les suivantes :

  • Contrôlez votre vitesse : vous pouvez prolonger la vie de votre batterie en conduisant plus lentement et en ne poussant pas toujours votre trottinette à sa vitesse maximale. Certains modèles ont un mode “eco” ou un régulateur de vitesse.
  • Limitez les arrêts, les freinages et les démarrages brusques, et tentez de garder une vitesse constante un maximum.
  • Empruntez des routes plates et en bon état le plus souvent possible, et évitez les dénivelés trop importants.
  • Limitez le poids que vous transportez sur votre trottinette électrique.
  • N’activez l’assistance électrique qu’après quelques mètres, en vous lançant d’abord au pied, comme une trottinette classique. 
  • Chargez votre batterie au maximum avant de rouler.
retour au menu ↑

Quelles trottinettes électriques ont la meilleure autonomie ?

La théorie, c’est très bien, mais en pratique, quelle trottinette choisir pour avoir la meilleure autonomie en rapport qualité-prix ? Pour le savoir, la première question à vous poser est d’identifier l’usage que vous allez faire de votre véhicule électrique. Nous vous proposons notre sélection des meilleures trottinettes électriques, que nous avons classées selon 3 catégories : pour les trajets ultra urbains, pour les trajets domicile-travail et pour les plus longs périples.

retour au menu ↑

Pour les trajets ultra urbains

Si vous comptez utiliser votre trottinette pour des trajets ultra urbains, vous ne serez en principe pas obligé de choisir une batterie capable de tenir plus d’une vingtaine de kilomètres. Typiquement, vous utiliserez votre véhicule électrique pour d’assez courtes distances : de votre domicile à la bouche de métro, l’arrêt de bus ou la gare la plus proche, puis de votre arrêt à votre travail, par exemple.

Dans ce cas de figure, nous vous conseillons de vous focaliser sur les modèles de trottinettes légères, et surtout pliables, que vous pourrez facilement ranger dans les transports en commun ou au bureau. Pour cela, nous vous conseillons vivement l’excellente 4Flex, qui a une autonomie de 20 km – laquelle peut d’ailleurs être doublée grâce à une batterie supplémentaire, facilement interchangeable.

Autonomie trottinettes électriques : Wegoboard 4Flex
La WegoBoard 4Flex a une autonomie de 20 à 40 km et tient dans un sac.
retour au menu ↑

Pour les trajets domicile-travail

Pour ce type de trajets, vous allez parcourir une distance plus longue, sans forcément emprunter de transports en commun. Vous allez effectuer tout votre parcours entre votre domicile et votre lieu de travail sur votre trottinette électrique, et ce quotidiennement, aller-retour. Vous utiliserez certainement votre véhicule plus souvent que la moyenne, également pour faire des courses ou vous rendre chez des amis.

Alors pour cela, vous aurez besoin d’une trottinette plus performante, plus confortable, mais qui disposera aussi et surtout d’une plus grande autonomie. Si vous avez besoin d’effectuer des trajets de manière régulière, nous vous conseillons d’opter pour une trottinette avec une autonomie de plus de 20 km au moins, telle que la Barooder 2 Pro, notamment, qui représente un excellent rapport qualité-prix et qui dispose d’une autonomie de 40 à 70 km selon les options.

Autonomie trottinettes électriques : Barooder 2 Pro
La batterie de la Barooder 2 Pro lui offre une autonomie allant jusqu’à 70 km.
retour au menu ↑

Pour les longs trajets plus extrêmes

Ce type d’utilisation de la trottinette concerne quant à lui les trotteurs plus expérimentés, à la recherche de sensations fortes. Ces “baroudeurs” n’ont pas peur de sortir des sentiers battus, et recherchent principalement la vitesse et le confort de conduite. Ils utilisent leur trottinette électrique pour des balades plus sportives et ont besoin de performances.

Pour ces habitués, l’autonomie de leur véhicule électrique est particulièrement importante : ils doivent être capables de partir en périple sans se soucier de la charge de leur batterie. Ils sont également prêts à investir un plus gros budget. Si vous recherchez une trottinette électrique de ce genre, nous ne pouvons que vous conseiller la puissante Dualtron Thunder, qui dispose d’une autonomie hallucinante de 100 km.

Autonomie trottinettes électriques : Dualtron Thunder
Une autonomie impressionnante de 100 km pour la Dualtron Thunder.
retour au menu ↑

L’autonomie, en résumé

Vous l’aurez donc compris, il n’existe pas de règle d’or pour calculer l’autonomie de votre trottinette électrique en durée. C’est bien pour ça qu’elle est indiquée en kilomètres plutôt qu’en minutes ou en heures : trop de facteurs peuvent entrer en jeu et diminuer le temps de charge de votre batterie. Qu’il s’agisse du type de batterie en tant que telle, de votre manière de conduire, du poids qui est transporté, des routes que vous empruntez ou encore des intempéries, beaucoup d’éléments peuvent influencer l’autonomie de votre trottinette électrique.

Nous espérons que cet article vous aura été utile, et que vous n’oublierez pas nos quelques conseils pour économiser votre batterie et optimiser sa durée de vie ! Pour une liste plus complète de modèles, n’hésitez pas à consulter notre classement des meilleures trottinettes électriques à grande autonomie.

On aimerait avoir votre avis

      Laisser un commentaire

      2roueselectriques.fr