La réglementation des trottinettes électriques à Paris

Les trottinettes électriques ont envahi les rues de Paris, offrant un moyen de transport pratique et écologique aux habitants et aux visiteurs de la capitale.

Cependant, leur popularité croissante a également soulevé des questions de sécurité et de régulation. Dans cet article, nous analysons les mesures mises en place par les autorités parisiennes pour encadrer l’utilisation des trottinettes électriques et garantir la sécurité des utilisateurs et des piétons.

Voici un résumé des principales règles concernant l’utilisation des trottinettes électriques à Paris :

  1. Vitesse maximale autorisée : 25 km/h.
  2. Circulation uniquement sur les pistes cyclables, les routes limitées à 50 km/h et les zones 30.
  3. Interdiction de circuler sur les trottoirs.
  4. Utilisation individuelle : une seule personne à la fois sur la trottinette électrique.
  5. Âge minimum requis : 14 ans
  6. Port du casque obligatoire pour les moins de 14 ans, recommandé pour les autres utilisateurs.
  7. Port d’un gilet réfléchissant la nuit.
  8. Interdiction de stationner les trottinettes électriques sur les trottoirs.
  9. Équipement obligatoire : système de freinage, avertisseur sonore et dispositif rétro-réfléchissant à l’avant et à l’arrière.
  10. Les trottinettes électriques en sont désormais interdites.

Depuis le décret du 25 octobre 2019, les trottinettes électriques, ainsi que d’autres engins de déplacement personnel motorisés (EDPM), sont soumis au Code de la route. La réglementation française en vigueur fixe une vitesse maximale autorisée de 25 km/h pour ces engins, qui doivent circuler uniquement sur les pistes cyclables et les routes limitées à 50 km/h ou moins. Il est strictement interdit de rouler sur les trottoirs, sous peine d’une amende de 135 euros.

Les conducteurs de trottinettes électriques doivent être âgés d’au moins 14 ans et ne peuvent pas transporter de passager.

Les équipements obligatoires incluent des feux avant et arrière, un avertisseur sonore et un dispositif rétro-réfléchissant. Il est également conseillé de porter un casque, un gilet réfléchissant la nuit ou en cas de visibilité insuffisante et d’utiliser des gants.

Cependant, malgré ces régulations, les piétons continuent de se plaindre du comportement dangereux de certains utilisateurs de trottinettes électriques, qui roulent parfois sur les trottoirs ou à des vitesses excessives. Face à ces problèmes, la Ville de Paris a pris plusieurs mesures pour renforcer la sécurité.

Parmi ces mesures, on compte la création d’une zone de circulation restreinte pour les trottinettes électriques et autres véhicules légers à moteur dans le centre-ville. La campagne de sensibilisation « Roulez prudemment » a également été lancée pour rappeler aux utilisateurs les règles de sécurité routière à respecter.

Depuis fin 2021, les trottinettes électriques en libre-service à Paris étaient limitées à 10 km/h dans 662 zones de la capitale, et à 5 km/h dans les parcs et jardins, contre 20 km/h autorisés ailleurs. Cette mesure faisait suite aux 375 accidents, dont un mortel, survenus en 2020. Les zones concernées incluent les secteurs touristiques tels que le Trocadéro, les jardins du Luxembourg, des Tuileries, des Invalides, des Buttes-Chaumont et du Père-Lachaise. David Belliard, adjoint à la maire de Paris chargé des mobilités, estime que c’est un premier pas, mais que le travail doit se poursuivre.

En 2022, une nouvelle réglementation est entrée en vigueur, imposant des mesures plus strictes telles qu’une limite de vitesse plus basse dans les zones à forte densité de population, l’obligation de porter un gilet réfléchissant la nuit et l’interdiction de stationner les trottinettes électriques sur les trottoirs.

Le 2 avril 2023, une votation citoyenne a été organisée pour décider du maintien ou non des trottinettes en libre-service à Paris. Les résultats ont montré une opposition massive, avec plus de 85 % de votes contre. Suite à cette votation, les trottinettes électriques en libre-service opérées par Lime, Dott et Tier à Paris ont été entièrement désactivées à partir du 1er septembre 2023. Cette décision fait suite à un vote populaire organisé le 2 avril, où 89 % des votants se sont exprimés contre le maintien des trottinettes en libre-service. Source

En conclusion, bien que des progrès significatifs aient été réalisés en matière de régulation des trottinettes électriques à Paris, il reste encore du chemin à parcourir pour garantir la sécurité des utilisateurs et des piétons.

Les autorités parisiennes ont pris des mesures importantes pour encadrer leur utilisation, mais il est primordial que les conducteurs de trottinettes électriques respectent les règles de circulation et adoptent un comportement responsable sur la route.

Si vous utilisez une trottinette électrique à Paris, n’oubliez pas de porter un casque, de respecter les limitations de vitesse et de faire preuve de prudence sur les pistes cyclables. Le partage de l’espace public est l’affaire de tous, et c’est en adoptant des comportements responsables et respectueux que nous pourrons garantir la sécurité et le bien-être de tous les usagers de la route dans la capitale.

À l’avenir, il sera essentiel de continuer à adapter la réglementation des trottinettes électriques à l’évolution des enjeux de sécurité et de mobilité à Paris. Les autorités devront rester attentives aux besoins des usagers de la route et des piétons, et prendre les mesures nécessaires pour garantir un environnement sûr pour tous.

En somme, la régulation des trottinettes électriques à Paris est un enjeu majeur pour la sécurité des utilisateurs et des piétons. Les efforts réalisés jusqu’à présent ont permis d’encadrer leur utilisation et de réduire les risques, mais la vigilance et la responsabilité de chacun restent indispensables pour assurer la cohabitation harmonieuse de tous les usagers de la route dans la capitale française. Si vous circulez en Belgique, consultez notre article dédié à la réglementation des trottinettes électriques en Belgique.

Cyril
Cyril

J'ai commencé la mobilité électrique en 2016 avec une trottinette électrique première génération. Aujourd'hui, après 8 ans d'immersion dans cet univers et des centaines de bolides analysés, j'ai 2 vélos électriques (un Kalkhoff et un Giant) et une trottinette électrique Blaster de la marque Wegoboard.

On aimerait avoir votre avis

      Laisser un commentaire

      2roueselectriques.fr
      Logo