Notre avis sur les vélos électriques Decathlon

Notre avis sur les vélos électriques Decathlon

Ces dernières années, la marque française Decathlon a décidé de réviser sa fameuse gamme de vélos B’twin pour proposer des modèles de vélos électriques pas chers et répondre à une demande grandissante en France.

Elle propose aujourd’hui un large choix de VAE, qui se déclinent selon plusieurs gammes. Vous retrouverez ainsi des vélos électriques Decathlon appelés Elops, Riverside, Rockriver ou encore Tilt, dont les noms correspondent chacun à des types de VAE différents.

LES MEILLEURS VÉLOS ÉLECTRIQUES 2021 NOTRE COMPARATIF

Retrouvez les 5 meilleurs vélos électriques du moment, du VAE urbain au tout-terrain !

Alors, si Decathlon propose autant de vélos électriques à prix bas, est-il possible de trouver son bonheur parmi tous ces modèles ? Que valent vraiment les VAE de cette gamme ? Quelles sont leurs différences, leurs avantages, leurs inconvénients ?

C’est tout ce que nous allons regarder dans cet article ! 🙂

Decathlon Elops 120E Urbain et pas cher

Un vélo électrique entrée de gamme destiné aux courts trajets urbains.

Decathlon Elops 920E élégant pour la ville

Un vélo électrique urbain classique, pas cher mais assez peu confortable.

Decathlon Tilt 500E VAE pliant

Un modèle de VAE pliant pensé pour la conduite en ville.

Decathlon Riverside 500E VTC Polyvalent

Un modèle de VTC électrique polyvalent, tout-chemin plutôt que tout-terrain.

Decathlon E-ST 900 Tout-terrain

Un vélo électrique conçu pour le tout-terrain, qui manque toutefois d'un certain confort de conduite.

La gamme de vélos électriques Decathlon

Destinée au tout-public, la gamme de vélos électriques de Decathlon a un avantage de taille : le prix bas de ses VAE. Certains de leurs modèles urbains sont en effet disponibles pour quelques centaines d’euros.

Voyons alors ici ce qu’il en est de la qualité, mais surtout des performances proposées par les vélos électriques de cette gamme !

Decathlon Elops 120 E : notre avis

Vélos électriques Decathlon : Elops 120E

Un vélo électrique entrée de gamme, grand frère revisité du Decathlon Elops 500, le Elops 120E est destiné exclusivement aux petits trajets en ville.

Caractéristiques techniques

Avec un moteur arrière de 250 W et couple de 35Nm et une batterie lithium-ion 36V, le Decathlon Elops 120E propose des performances très basiques. Une vitesse maximale de 25 km/h pour respecter la réglementation VAE en ville et une autonomie annoncée de maximum 60 km, ça semble tout à fait raisonnable pour un vélo électrique à 800€.

Cela dit, au niveau de l’assistance électrique, ce vélo montre assez vite ses limites : avec un moteur positionné à l’arrière (pas top pour l’équilibre lors de la conduite) mais surtout sans capteur de couple, il est parfois difficile de garder une vitesse constante et l’assistance s’arrête parfois sans qu’on s’y attende. Ajoutez-y une absence de suspension et un poids assez conséquent pour un VAE urbain (25,6 kg), et les inconvénients deviennent légion.

Notre avis

Si vous n’avez jamais roulé en vélo électrique et avez envie de tenter l’expérience pour la conduite en ville, pourquoi pas vous tourner vers le Elops 120E. Ceci dit, vous risquez de voir très vite ses limites, et de ne pas en faire votre compagnon de voyage quotidien.

Pour un prix similaire et des performances bien plus impressionnantes, consultez notre avis sur le SuperBike de Wegoboard (qui porte définitivement bien son nom).

Decathlon Elops 920E : notre avis

Vélos électriques Decathlon : Elops 920E

Toujours dans la gamme Elops, ce vélo électrique urbain Decathlon 920E propose des performances plus intéressantes que le 120E pour la conduite en ville.

Caractéristiques techniques

Au niveau technique, le Elops 920E ressemble pas mal à son petit frère : il est équipé d’un moteur Brose 250 W pour une vitesse maximale de 25 km/h et d’une batterie lithium 36V pour une autonomie annoncée de 60 km. Quelques améliorations toutefois : le moteur est maintenant central, ce qui permet un meilleur équilibre sur le vélo, avec un couple de 70Nm, et l’assistance électrique s’en voit beaucoup plus réactive.

Niveau confort, le 920E est aussi un peu amélioré grâce à sa fourche suspendue ; mais il faut dire qu’elle n’est pas vraiment suffisante pour absorber les aspérités de la route (nos chères rues pavées françaises, on vous regarde). Une conduite urbaine, oui, mais assurez-vous d’emprunter la chaussée autant que faire se peut, et d’éviter les bosses.

Notre avis

Meilleure alternative que le 120E pour la conduite en ville, le Elops 920E est un vélo électrique grande autonomie et conçu pour le vélotaf, mais pas grand-chose de plus. Il est équipé d’un porte-bagages, d’un garde-boue et d’une béquille (tout l’équipement urbain de base), mais avec ses 26 kg et le fait qu’il ne soit pas pliant, difficile de l’emporter partout avec vous.

Decathlon Tilt 500E : notre avis

Vélos électriques Decathlon : Tilt 500E

On reste dans le vélo électrique urbain, mais avec la gamme Tilt, une particularité : ce VAE est pliant et peut être emporté partout avec vous.

Caractéristiques techniques

Le vélo électrique Tilt 500E de Decathlon est muni d’un moteur Brushless de 250 W et d’une batterie lithium 24V intégrée au cadre. Cet équipement lui permet d’atteindre la vitesse max de 25 km/h et une autonomie de 35 km. À la différence des deux précédents, celui-ci est pliable : en 15 secondes, vous aurez une version mini de votre VAE de 83 cm de haut, à ranger partout.

À noter que contrairement à la plupart des vélos électriques pliants, il n’est malheureusement pas possible de le faire rouler plié. Avec ses 18kg, vous ne pourrez pas le porter sur des kilomètres, mais cette version miniature reste très pratique pour combler un trajet urbain avec des transports en commun, ou pour le ranger près de votre bureau en arrivant au boulot.

Notre avis

Un mini vélo électrique urbain, pratique pour les courts trajets en ville à combler avec les transports. Attention cependant quand vous le transportez sur de plus longues distances : les aimants qui le maintiennent plié ont tendance à se désolidariser facilement. Pas cher, il est disponible pour un peu plus de 800€.

Bon à savoir : n’oubliez pas que certains VAE sont éligibles à la prime vélo électrique, dont le montant varie selon les villes et régions et peut aller jusqu’à 800€ !

Decathlon Riverside 500E : notre avis

Vélos électriques Decathlon : Riverside 500E

Avec ce modèle Riverside 500E, on s’éloigne du vélo électrique urbain pour se rapprocher du VTC, le vélo électrique tout-chemin.

Caractéristiques techniques

On augmente un peu les performances avec ce VAE polyvalent. Il est équipé d’une batterie lithium-ion de 36V, qui lui confère une autonomie annoncée pouvant aller jusqu’à 90 km, et d’un moteur Brushless 250 W arrière pour atteindre une vitesse max de 25 km/h avec l’assistance électrique.

Pour le confort, il est équipé d’une fourche suspendue qui lui permet d’absorber la plupart des petits chocs, et de pneus renforcés anti-crevaison. On sent qu’il a un peu de mal à gravir les côtes (l’assistance perd de son côté doux et fluide), mais il fait le job. Il a un poids raisonnable de 21 kg, dispose de 5 modes d’assistance, et d’un écran LCD pour suivre les infos de votre conduite.

Notre avis

Un assez bon rapport qualité/prix pour ce VTC Decathlon : il fait ce qu’on lui demande, mais pas grand-chose de plus. Disponible pour 1200€, c’est un tout-chemin électrique des plus classiques, parfois un peu capricieux, mais à ce prix, c’est normal qu’on ne soit pas sur un cheval de course.

Decathlon Rockrider E-ST 900 : notre avis

Vélos électriques Decathlon : Rockrider E-ST 900

On termine cet article avec le Rockrider E-ST 900, le modèle de VTT électrique phare de Decathlon.

Caractéristiques techniques

Ce modèle de VTTAE reste sur un moteur Brose de 250 W, mais avec un couple de 70Nm, ce qui rend l’assistance électrique plus fluide et réactive. Sa batterie de 36V 14Ah lui permet de garder une autonomie de 50 km. Malgré le côté tout-terrain, l’assistance électrique est bridée à 25 km/h afin de respecter la règlementation française des VAE.

Au niveau confort, Decathlon a mis davantage de moyens : une fourche à suspensions hydrauliques réglable de 120 mm de débattement permettra d’absorber les gros chocs de la conduite. Il dispose également de larges pneus pour amortir les chocs ; ce qui est d’ailleurs nécessaire, vu l’absence de suspensions arrière. Avec une selle assez dure, il reste tout de même encore un peu de chemin pour considérer ce VTT électrique comme un exemple de confort.

Notre avis

Difficile de considérer ce modèle comme l’un des meilleurs VTT électriques du moment : on est sur un vélo électrique assez rigide, qui manque de suspensions pour vraiment se sentir à l’aise sur les routes les plus abîmées. À un prix de vente de 1800€, c’est un peu cher payé ; on lui préfère de loin un modèle comme le M21, un VTT électrique tout-suspendu à grande autonomie.

En conclusion, la marque Decathlon est donc bel et bien destinée aux petits budgets ; elle peut tout à fait convenir aux débutants du vélo électrique, qui ne comptent pas forcément en faire un partenaire de tous les jours. On aime toutefois la marque française et le SAV réactif, qui reste pour nous un gage de confiance très important dans le choix de votre VAE !

Nous espérons que cet article aura répondu à vos questions 🙂 Pour plus d’avis sur des marques de VAE bien connues, consultez nos avis sur les vélos électriques Nakamura, ou encore les vélos électriques Moustache !

On aimerait avoir votre avis

      Laisser un commentaire

      2roueselectriques.fr