Vélos électriques haut de gamme vs bas de gamme : 20 différences

Pourquoi payer un vélo électrique plus cher, alors qu’il existe des vélos électriques à moins de 1000 euros qui vont aussi vite que ceux haut de gamme ?

C’est une question qui revient souvent. On pense souvent faire une économie en achetant un premier prix.

En réalité il y a d’énormes différences entre les vélos électriques bas de gamme et les vélos électriques haut de gamme. Les voici :

1. Moteur 🛠️

Haut de gamme : dans cette catégorie, on retrouve les moteurs de marques reconnues comme Bosch, Shimano ou Brose. Par exemple, les moteurs Bosch Performance Line CX offre une puissance de 75Nm et une assistance jusqu’à 340%.

Bas de gamme : ils sont nombreux. Les moteurs de marques inconnues ou non spécialisées annoncent souvent des moteurs avec des spécifications floues et leur puissance est fréquemment inférieure à 40Nm (ce qui le rend le vélo électrique peu efficace en montée).

2. Batterie 🔋

Haut de gamme : celles de qualité ont une durée de vie plus longue, un temps de charge rapide et une capacité plus grande. On peut citer les fameuses batteries Bosch PowerTube de 500Wh qui permettent jusqu’à 1000 cycles de charge, sans perte significative de capacité.

Bas de gamme : Durée de vie courte et capacité réduite. On retrouve aussi souvent des batteries non amovibles ou très apparentes comme sur la roue arrière.

3. Autonomie 🔌

Haut de gamme : Plus de 100 km par charge en moyenne pour les vélos électriques avec la plus grande autonomie.

Bas de gamme : Moins de 50 km généralement, malgré ce que les constructeurs indiquent souvent.

4. Cadre 🚲

Haut de gamme : on retrouve des matériaux légers et robustes comme le carbone ou l’aluminium dans les vélos électriques haut de gamme.

Bas de gamme : de plus en plus rare, l’acier fait encore partie des matériaux utilisés, notamment sur les vélos cargos. C’est préférable en effet sur ces vélos. Par contre, si vous retrouvez de l’acier sur un modèle de ville, c’est bien sûr le signe d’une moindre qualité.

5. Poids ⚖️

Haut de gamme : même s’ils ne sont pas forcément plus légers par nature, certains sont conçus spécialement pour peser moins de 20 kilos. Dans la catégorie des vélos électriques légers, on retrouve notamment la maque Eovolt ou le ADO e-bike Air.

Bas de gamme : ces marques de vélos électriques ne feront aucun effort sur le poids du vélo électrique et pour cause, ce sont souvent à bas prix, avec des batteries très lourdes. Généralement, ce sont les modèles d’entrée de gamme des grandes enseignes comme les vélos électriques Carrefour ou encore la gamme d’intersport.

6. Équipement 🛠️

Haut de gamme : des GPS intégrés, des applications mobiles, des transmissions Shimano Deore XT, des freins hydrauliques à disque XTR, des suspensions Fox Float, des selles en cuir Brooks. Vous n’aurez pas tout, mais vous aurez parfois des composants de cette qualité.

Bas de gamme : les composants y sont souvent génériques ou de qualité inférieure qui se cassent facilement et qui doivent être changés fréquemment.

7. Écran/Interface 📱

Haut de gamme : avec écrans LCD ou OLED, tactiles, connectivité Bluetooth comme par exemple l’écran Bosch Kiox avec Bluetooth. Des statistiques détaillées et la navigation inclue.

Bas de gamme : écran simple LED ou absence d’écran, ce qui arrive encore assez souvent.

8. Ergonomie 🖐

Haut de gamme : les VAE haut de gamme ont souvent un moteur central pour une meilleure répartition du poids, ce qui offre une sensation de conduite plus naturelle. Au lieu d’être simplement fixée sur le cadre, la batterie peut être intégrée de manière élégante, souvent d’ailleurs dans le tube diagonal.

9. Suspension 🚴‍♂️

Haut de gamme : Les vélos haut de gamme sont souvent équipés de suspensions à l’avant et parfois à l’arrière pour offrir un confort optimal sur différents types de terrains.

Bas de gamme : P-pas de suspension ou suspension basique.

10. Freins 🛑

Haut de gamme : Freins à disque hydrauliques et système de freinage optimisé sont la norme lorsque vous payez un vélo électrique plus de 1500 euros.

Bas de gamme : à moins de 1500 euros, les à disques mécaniques sont majoritaires.

11. Éclairage 💡

Haut de gamme : Certains fabricants proposent de nombreuses options en terme de lumières. Les lumières sont souvent intégrées et de nombreuses configurations sont possibles.

Bas de gamme : lumières faibles ou non incluses.

12. Connectivité 🌐

Haut de gamme : GPS intégré, connectivité smartphone, mises à jour logicielles. On pense notamment au VanMoof S3 avec sa localisation GPS, alarme antivol et intégration smartphone.

Bas de gamme : Aucune connectivité avancée.

13. Assistance 🚴‍♂️

Haut de gamme : plusieurs niveaux d’assistance, réponse rapide. Souvent 5 niveaux d’assistance, du mode éco au mode turbo.

Bas de gamme : Moins de niveaux d’assistance, réponse plus lente.

14. Durabilité 🌧

Haut de gamme : longue durée de vie, résistant aux intempéries. Des normes IP plus importantes. Par exemple, le Cube Stereo Hybrid avec cadre protégé contre la corrosion et résistant aux chocs.

Bas de gamme : usure rapide, sensible aux intempéries.

15. Garantie 📜

Haut de gamme : Garantie longue, service client efficace. Certaines marques ont leur propre réseau de réparation. Des marques comme Giant vont jusqu’à proposer des garanties de 5 ans.

Bas de gamme : Garantie courte ou inexistante et parfois le S.A.V est injoignable.

16. Design 🎨

Haut de gamme : design élégant, finitions soignées, batterie discrète ou intégrée directement dans le cadre.

Bas de gamme : design basique.

17. Prix 💶

Haut de gamme : généralement compris entre1500 euros et 4000 euros.

Bas de gamme : moins de 1000 euros.

19. Maintenance 🔧

Haut de gamme : à ce prix vous êtes en droit d’exiger une service après-vente de qualité et c’est ce que proposent fréquemment les marques de vélos électriques haut de gamme, avec un réseau de revendeurs et réparateurs un peu partout en Europe ou une assistance dépannage à domicile.

Bas de gamme : les pannes sont plus fréquente, les pièces sont difficiles à trouver et les frais de réparations couvrent vite le prix d’achat.

20. Sécurité 🔒

Haut de gamme : dotés de systèmes de verrouillage antivol intégrés, de freins à disque hydrauliques et de bons éclairages pour être visible la nuit.

Bas de gamme : rien de tout cela.

RÉSUMÉ

Les vélos électrique bas de gamme ont ces caractéristiques :

  • Prix : De 300€ à 1 000€
  • Caractéristiques : Moteurs et batteries génériques, cadres lourds généralement en acier, équipement basique, autonomie limitée.
  • Réparabilité & SAV : Il est souvent compliqué de les réparer et le service après-vente peut être coûteux.
  • Batterie : Elle ne permet généralement pas de dépasser les 40 km d’autonomie.
  • Durabilité : Ces vélos tendent à être fragiles, avec des accessoires qui ne durent pas longtemps.
  • Moteurs : Ils sont généralement situés dans le moyeu de la roue et sont difficiles à réparer.
  • Sécurité & Homologation : Attention à la sécurité des batteries et des chargeurs. Ces vélos ne sont souvent pas éligibles aux subventions car ils ne sont pas homologués.
  • Marques : on trouve des produits de marques reconnues comme Décathlon, Moma Bike, Go Sport (Nakamura).

Les vélos électrique milieu de gamme ont ces caractéristiques :

  • Prix : De 1 000€ à 2 500€
  • Caractéristiques : Moteurs et batteries de marques reconnues mais d’entrée de gamme (par exemple, Bosch Active Line), cadres en aluminium, meilleure autonomie, composants de meilleure qualité que l’entrée de gamme.
  • Transmissions : plus performantes que les bas de gammes.
  • Autonomie : Les batteries peuvent dépasser 80 à 100 km.
  • Moteurs : Introduction des moteurs dans le pédalier, offrant plus d’autonomie et de réactivité.
  • Batteries : souvent intégrées au cadre, offrant une meilleure esthétique et sécurité.
  • Accessoires : plus solides (béquille, garde-boue, etc.).
  • Présence de modèles connectés.
  • Marques : Cube, Giant, Trek, Engwe etc..

Les vélos électrique haut de gamme ont ces caractéristiques :

  • Prix : De 2 500€ à 5 000€
  • Caractéristiques : Moteurs puissants (par exemple, Bosch Performance CX), batteries de grande capacité, cadres en aluminium de qualité supérieure ou en carbone, composants haut de gamme, connectivité et fonctions avancées.
  • Batteries : intégrées.
  • Freins : à disque hydrauliques.
  • Transmissions et suspensions : de très haute qualité.
  • Marques : premium comme Moustache, Cowboy, Canyon, Van Moof, Kalkhoff , Riese & Müller.
  • Présence de vélos originaux : comme les « longtails » ou ceux offrant la possibilité de retirer la batterie et le moteur.
  • Plusieurs vélos connectés disponibles.

Les vélos électrique très haut de gamme ont ces caractéristiques :

  • Prix : Plus de 5 000€
  • Caractéristiques : Les meilleures technologies disponibles, souvent des designs uniques ou personnalisés, cadres en carbone de la meilleure qualité, composants de marques premium, fonctionnalités de connectivité avancées, services exclusifs (par exemple, service après-vente premium).
  • Options : comme des batteries doubles ou des moteurs surpuissants.
  • Présence majoritaire : de moteurs Bosch.
  • Écrans de contrôle : plus avancés.
  • Vélos très spécialisés : comme les speed bikes (jusqu’à 45 km/h) ou les vélos cargo.
  • Marques : Stromer, Urban Arrow etc..

Cyril
Cyril

J'ai commencé la mobilité électrique en 2016 avec une trottinette électrique première génération. Aujourd'hui, après 8 ans d'immersion dans cet univers et des centaines de bolides analysés, j'ai 2 vélos électriques (un Kalkhoff et un Giant) et une trottinette électrique Blaster de la marque Wegoboard.

On aimerait avoir votre avis

      Laisser un commentaire

      2roueselectriques.fr
      Logo