Quel moteur choisir pour son vélo électrique ?

Choisir un moteur pour son vélo électrique

Le moteur de votre vélo électrique, c’est l’une des pièces maîtresses de votre bolide (sans oublier l’importance du choix de la batterie, évidemment).

Alors si vous voulez remplacer un moteur que vous ne trouvez pas assez performant, ou si vous optez pour un kit de vélo électrique, il est important de savoir vers quel modèle et quel type de moteur vous tourner.

Dans cet article, nous vous expliquons la différence entre les types de moteurs que vous pouvez trouver pour votre VAE pour vous aider à faire le meilleur choix !

Quels sont les différents types de moteurs pour vélo électrique ?

Pour choisir un moteur pour votre vélo électrique, deux critères sont importants à considérer : l’emplacement du moteur sur le VAE, mais aussi la qualité/puissance du moteur en tant que tel.

Ainsi, le moteur peut se positionner soit dans le moyeu, c’est-à-dire le centre de la roue avant ou arrière du vélo, ou se situer au centre, au niveau du pédalier. En ce qui concerne la qualité, vous pourrez trouver des moteur avec ou sans balais, aussi appelés Brushless, de différentes marques qui ont chacune leurs forces et avantages.

N’hésitez pas à consulter notre article guide sur le choix d’un kit de vélo électrique si vous voulez savoir également quelle batterie (ou quel kit) choisir !

retour au menu ↑

Choisir le moteur selon sa position sur le VAE

Si vous allez voir sur les différents sites marchands de moteurs VAE, chacun vous dira que l’emplacement des moteurs qu’ils proposent est le meilleur.

Même s’il est vrai que les performances peuvent varier d’un modèle à l’autre, en réalité, chaque type de moteur a ses avantages et ses inconvénients, et le meilleur choix dépendra surtout de vos besoins.

retour au menu ↑

Moteur VAE dans la roue avant

Choisir un moteur pour son vélo électrique : roue avant

Les moteurs situés dans les roues sont les plus fréquents sur le marché actuellement. Plus simples à installer que les moteurs centraux, ils sont aussi souvent moins coûteux.

Les moteurs placés sur la roue avant n’interfèrent ni avec la chaîne, ni avec les pédales. En revanche, même s’ils sont généralement assez compacts, ils ont l’inconvénient de déplacer le poids à l’avant de votre vélo.

Par conséquent, le poids est moins bien réparti et les risques de déséquilibre sont plus élevés qu’avec un moteur central. Attention donc aux glissades, surtout si vous roulez sur un terrain mouillé.

De plus, ce poids supplémentaire provoque une tension plus importante sur la fourche de votre VAE. Veillez dans ce cas à ce qu’elle ne s’abîme pas, quitte à la remplacer.

Un moteur pour la roue avant de votre vélo électrique conviendra donc plutôt pour les VAE urbains, avec lesquels vous comptez faire de petits trajets.

retour au menu ↑

Moteur VAE dans la roue arrière

Choisir un moteur pour son vélo électrique : roue arrière

Pour les moteurs dans la roue arrière de votre VAE, ce problème de déséquilibre est amoindri, même si le poids n’est toujours pas réparti de manière optimale – d’autant plus si votre batterie est également située à l’arrière de votre VAE.

Contrairement aux moteurs avant, ceux de la roue arrière peuvent interférer avec le dérailleur et sont donc plus difficiles à monter et à enlever. Pareil si vous avez besoin de remplacer un pneu crevé : si la roue arrière contient un moteur, il vous faudra passer plus de temps pour enlever et remettre la chambre à air de votre pneu.

Un peu plus chers mais un peu plus performants de manière générale que les moteurs roue avant, ils restent un bon choix si vous voulez un vélo électrique urbain plus polyvalent, ou un VTC électrique, pour de plus longs trajets sur routes assez plates.

retour au menu ↑

Moteur VAE dans le pédalier

VTT électrique M21 de Wegoboard

Les moteurs situés dans le pédalier sont plus chers que ceux qui se situent dans les roues, mais ils présentent aussi de nombreux avantages.

Avant toute chose, ils sont situés en position centrale, au plus près du sol, ce qui déplace le centre de gravité de votre vélo électrique vers le bas et vers le milieu. Cette position du moteur est donc optimale pour votre équilibre. La position centrale les protège également des chocs, et vous permet d’accéder à chacune des roues sans difficulté.

De plus, contrairement aux moteurs dans les roues, ils agissent directement sur la chaîne, ce qui permet une plus grande efficacité et de meilleures performances. Attention cependant à vérifier que votre chaîne soit bien robuste pour ne pas l’abîmer.

Enfin, il faut savoir que de manière générale, les moteurs pédaliers sont plus puissants que les moteurs sur roues (même s’il existe bien sûr des différences selon les marques et les modèles), et qu’ils disposent d’un couple souvent plus important. En moyenne, les moteurs VAE centraux ont un couple entre 65Nm et 80Nm, contre 50Nm à 60Nm pour les moteurs roue.

Ainsi, les moteurs pédaliers peuvent convenir à tous les types de vélo électrique, mais ils sont définitivement le meilleur choix pour les VTT électriques, pour lesquels l’équilibre et la puissance sont des critères de taille.

retour au menu ↑

Choisir le moteur pour vélo électrique selon la marque

Au-delà de la position du moteur, la qualité de fabrication même du moteur joue évidemment un rôle important. Parmi les grands acteurs et valeurs sûres du marché, on retrouve les marques Bafang, Bosch, Yamaha ou encore Shimano.

retour au menu ↑

Moteur Bafang pour VAE : M200

Moteur VAE Bafang

Bafang est l’une des marques phares de la fabrication de moteurs pour VAE. Vous y trouverez des modèles pour vélos électriques urbains, comme pour des vélos plus puissants et tout-terrain, à des prix démocratiques.

Parmi les petits derniers, le moteur M200, de 250W et avec un couple de 65Nm. Conçu pour être particulièrement silencieux, il est puissant et polyvalent et conviendra à la plupart des modèles de vélos. Il est donc aussi conforme à la règlementation vélo électrique.

Les moteurs Bafang équipent d’ailleurs la plupart des vélos électriques de la marque française de VAE Wegoboard, dont l’excellent SuperBike ou le puissant M21.

retour au menu ↑

Moteur Bosch pour VAE : Performance CX GEN4

Moteur VAE Bosch

La marque Bosch propose également une large gamme de moteurs pour vélos électriques. Vous trouverez une ligne Active, pour le confort des VAE urbains, ou une ligne Performance, destinée aux tout-terrain électriques.

Pour de la puissance et des sensations fortes, Bosch propose notamment le Performance CX GEN4, qui possède un couple maximal de 75Nm et se montre très réactif. Parfait pour les VTTAE.

retour au menu ↑

Moteur Yamaha pour VAE : PW CE

Moteur VAE Yamaha

Bien connue pour être l’un des leaders mondiaux dans le monde de l’électronique, la marque japonaise Yamaha propose elle aussi une gamme assez fournie et polyvalente de moteurs pour vélo électrique.

L’un de ses derniers modèles, le PW CE, est le moteur le plus léger, compact et silencieux de la marque. Il propose un couple de 50 Nm et une assistance intelligente qui s’adapte parfaitement aux besoins du cycliste.

retour au menu ↑

Moteur Shimano pour VAE : DU-EP800

Moteur VAE Shimano

Entreprise japonaise spécialisée dans les équipements pour vélos, Shimano est surtout connue pour ses moteurs pour VTT électriques, puissants et performants.

Si vous avez peut-être déjà entendu parler de ses modèles de moteurs phares, le E7000 et le E8000, vous aimerez sans doute jeter un coup d’oeil à son petit dernier, le DU-EP800. Plus léger et silencieux que ses petits frères, il est également plus puissant, et propose un couple de 85Nm.

Merci de nous avoir lus ! Envie de faire un peu de lèche-vitrines virtuel ? Consultez notre comparatif des meilleurs vélos électriques du moment et découvrez ce qu’il se fait de mieux sur le marché ! 🙂

On aimerait avoir votre avis

      Laisser un commentaire

      2roueselectriques.fr