Assurer son vélo électrique : est-ce (vraiment) obligatoire ?

Assurance vélo électrique : obligatoire ou non ?

Si, comme de plus en plus de Français, vous avez passé le cap et décidé de passer au VAE pour faire vos trajets, vous vous êtes sans doute posé cette question : faut-il assurer son vélo électrique, comme on assure une voiture ?

Et nous vous comprenons : la question n’est pas si simple, et la réponse n’est pas toujours claire. La règlementation sur le vélo électrique est en effet parfois plus complexe qu’il n’y paraît.

Dans cet article, nous vous expliquons dans quel cas il faut assurer son vélo électrique et regardons si l’assurance est obligatoire pour son VAE !

L’assurance pour vélo électrique

Alors, est-ce obligatoire d’assurer son VAE ? La réponse est que… ça dépend. Selon le type de vélo électrique, et surtout selon la puissance de son moteur, l’assurance peut être obligatoire ou non.

On distingue deux grandes catégories de vélos électriques, et les règles ne sont pas les mêmes pour les deux.

D’une part, on a les vélos à assistance électrique dont le moteur ne dépasse pas une puissance de 250W. De plus, l’assistance ne peut pas vous porter à une vitesse dépassant les 25 km/h, et doit s’enclencher et s’arrêter en fonction du pédalage, pour pouvoir rouler en agglomération.

D’autre part, on retrouve les speed bikes, des vélos électriques dont la vitesse maximale peut dépasser les 25 km/h et dont le moteur est donc généralement beaucoup plus puissant que les VAE classiques.

Voyons cela de plus près.

Assurance pour VAE avec moteur de moins de 250W

Assurance VAE urbain

Si vous possédez un VAE dont le moteur ne dépasse pas une puissance de 250W, l’assurance n’est pas obligatoire, tant que l’assistance électrique ne vous permet pas d’aller plus vite que 25 km/h. Ainsi, si vous voulez rouler plus vite, il vous faudra pédaler plus fort.

De plus, il faut que l’assistance électrique ne s’enclenche que si vous pédalez pour que votre VAE soit considéré aux yeux de la loi comme un vélo classique, et qu’il ne tombe pas dans la catégorie des cyclomoteurs.

Cela dit, en cas de dégâts matériels ou physiques causés à une tierce personne, vous aurez tout de même l’obligation de dédommager les personnes lésées. Ainsi, l’assurance n’est pas obligatoire, mais l’assurance responsabilité civile est tout de même recommandée si vous voulez rouler plus sereinement. Vous pouvez utiliser votre assurance familiale/vie privée pour vous couvrir.

Mais la responsabilité civile n’est pas la seule assurance dont peut profiter votre vélo électrique ! Vous pouvez également choisir de le couvrir contre le vol ou les dégâts.

En bref, les assurances que vous pouvez souscrire pour votre VAE (moins de 250W) sont les suivantes :

  • Responsabilité civile (RC) en cas de dommages causés à une tierce personne
  • Assurance contre le vol de votre VAE
  • Assurance contre les dommages matériels causés à votre VAE
  • Assurance contre les dommages physiques causés à vous-même

Assurance pour VAE avec moteur de plus de 250W

Assurance vélo électrique puissant

Si votre vélo électrique a un moteur de plus de 250W et/ou qu’il peut dépasser une vitesse de 25 km/h, il est alors considéré aux yeux de la loi comme un cyclomoteur. Vous retrouverez dans cette catégorie des speed bikes, ou certains VTT électriques, qui peuvent atteindre des vitesses au-delà de 45 km/h.

Dans ce cas, l’assurance responsabilité civile est obligatoire. Votre vélo électrique devient un bolide capable de causer des dégâts beaucoup plus importants, et il est donc nécessaire de vous couvrir en cas de dommages causés à autrui. Si vous n’avez pas d’assurance RC, vous êtes passible d’une amende pouvant s’élever à 3750 €.

À noter que dans ce cas, il est aussi obligatoire de faire immatriculer son vélo électrique (amende de 750 € en cas de manquement), et de porter un casque de protection (amende de 135 €).

Les assurances contre le vol ou les dégâts matériels de votre VAE, quant à elles, ne sont pas obligatoires. Mais si vous voulez protéger au mieux votre speed bike adoré, on vous le recommande fortement – surtout quand a mis le prix pour son vélo électrique !

Nous espérons que cet article vous aura permis d’y voir plus clair, et de savoir si oui ou non vous devez assurer votre VAE 🙂 Et si vous n’avez pas encore fait votre choix, allez jeter un œil à notre classement des meilleurs vélos électriques : vous y trouverez très certainement votre bonheur !

On aimerait avoir votre avis

      Laisser un commentaire

      2roueselectriques.fr