Comment assurer son gyropode ?

assurer gyropode

Avec l’avénement des gyropodes, s’invitent de nouvelles questions. Comment être protégé(e) en cas de vol de son gyropode ? Comment être couvert en casse de casse ou de panne ? Comme tous les véhicules, les gyropodes peuvent souscrire à une assurance. Ceci est d’autant plus indispensable si vous investissez dans un véhicule haut de gamme.

En effet, les prix des gyropodes les plus performants comme le Ninebot Mini Pro dépassent largement les 500 euros. À ce tarif, il vaut mieux être assuré.

Regroupés sous le terme de « nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI) », les hoverboards, Segway et autres gyropodes ne bénéficient pas du même statut au regard de la loi française. Distinguons dans un premier temps chacun d’entre eux.

– Le gyropode: Dans ce cadre légal il désigne l’ancêtre des NVEI, à savoir le Segway. Il repose sur une plateforme, est équipé d’un manche et d’un guidon reposant eux-mêmes sur des roues.

– Le mini-gyropode: Encore appelés hoverboards ou skates électriques. Ceux-ci sont actuellement les véhicules les plus populaires du marché et souvent les moins chers. Ils sont équipés de deux roues, mais ne disposent ni de guidon, ni de manche.

– La monoroue ou le monocycle électrique: Ils reposent sur une roue centrale. Généralement très onéreux, ils proposent pour la plupart un sytème de sécurité anti-vol, ce qui n’empêche pas de les couvrir d’une assurance.

Quel type d’assurance choisir pour son gyropode ?

Les gyropodes étant interdits de circulation sur la route, ils sont à défaut contraints de circuler sur les trottoirs.

Cette particularité les obligent à respecter le code de la route du piéton et ne pas dépasser la vitesse de 6km/h.

D’ailleurs, si votre gyropode ne dépasse pas les 6km/h nativement, il peut être couvert par votre assurance habitation multi-risques. Vérifiez simplement si votre contrat n’exclut pas certains types de véhicules.

Au delà de ce seuil, il convient de vous rapprocher de votre assureur. Peu d’entre eux ayant d’assurances spéciales gyropodes, ils vous proposeront un contrat type assurance moto ou véhicule motorisé à deux roues. Ce contrat devrait en principe vous couter quelques dizaines d’euros par an et vous garantir une couverture suffisante comme par exemple l’assurance contre le vol, la responsabilité civile, l’assurance incendie etc…

Notez que l’assurance peut ne fonctionner que si votre gyropode est construit selon les normes européennes.

Quels équipements sont obligatoires ?

Hélas, aucun. La legislation actuelle n’émet aucune obligation. Lorsqu’on connait la vitesse maximale (25-30 km/h) de certains gyropodes, on comprend néanmoins la nécessité absolue de s’équiper d’un casque de protection au minimum.

Genouillères, coudières ne sont superflus.

De nuit, munissez-vous de vêtements réfléchissants prévus à cet effet et vérifiez que les LED de votre gyropode fonctionnent correctement à l’avant comme à l’arrière.

On aimerait avoir votre avis

      Laisser un commentaire

      2roueselectriques.fr